Détecteur d'écrous à souder

Reconnaissance et confirmation fiables d’écrous de soudage et de douilles de stabilisation par des boulons de fixation avec détecteur intégré

Surtout l’industrie automobile utilise souvent des écrous de soudage et des douilles de distance ou de stabilisation pour l’assemblage de la tôle. Afin d’assurer une production sans défaut, ni rejet, leur présence est à surveiller en permanence. Grâce au nouveau détecteur d’écrou de soudage, Turck vous offre désormais une alternative avantageuse et fiable au niveau du processus en comparaison avec la procédure de mesure optique sensible aux défauts et couteuse utilisé jusqu’à présent.

Contrôle optique sensible aux défauts

Les douilles de distance et les écrous de soudage assurent que l’assemblage des parties de véhicules, telles que le châssis, la poutre en U, les sièges de voiture ou les réservoirs se fait correctement. Il est absolument nécessaire que la présence des écrous de soudage ou de douilles de stabilisation soit détectée sans arrêt. Jusqu’à présent on y utilisait des méthodes optiques. Ces systèmes optiques étant sensibles aux défauts et coûteux, les clients réclament de plus en plus un détecteur avantageux et fiable au niveau du processus. Des raisons suffisantes pour Turck de développer un détecteur robuste pour la détection d’écrous de soudage.

Une solution Turck fiable

Le résultat en est une solution totale pratique détectant non seulement le métal mais remplace également le boulon de fixation. Le détecteur est conçu pour l’influence causée par les écrous de soudage et reconnaît les composants ferromagnétiques tels que les douilles, les écrous, les rondelles etc. Il est logé dans un boîtier en laiton et remplit les exigences du degré de protection IP67. Les LED indiquent fiablement l’état de commutation actuel, ainsi que la présence de la cible et les défauts surgissants.

La détection d’écrous de soudage se passant dans un environnement rude et les travailleurs ne travaillant pas toujours prudemment, une protection mécanique du détecteur est à prévoir. Ceci est assuré par une douille de centrage en acier inoxydable qui est enfichée sur le détecteur fixant ainsi l’écrou. Le détecteur et la douille en acier inoxydable constituent ainsi le boulon de fixation. Les détecteurs d’écrous de soudage peuvent reconnaître du matériel ferromagnétique à travers la douille en acier inoxydable non ferromagnétique, de sorte qu’ils sortent uniquement un signal en cas de métaux magnétiques. Puisque les écrous de soudage sont faits en acier, ils forment une cible excellente pour les détecteurs.

Pour que le nouveau détecteur Turck"voie" uniquement l’écrou et non la tôle, il se laisse programmer par la broche 2 de la connexion par connecteur M12x1 et un adaptateur d’apprentissage supplémentaire (VB2-SP1). Par simple appuie sur le bouton le détecteur « apprend » l’état avec la tôle ainsi que l’état avec la tôle et l’écrou de soudage, de sorte qu’il puisse diagnostiquer fiablement la présence. Une fois une programmation est apprise, celle-ci reste maintenue jusqu’à la procédure d’apprentissage suivante. Les variations de température brusques suite à la procédure de soudage sont récupérées par la compensation de température.

Conclusion

Le détecteur forme avec la douille de protection en acier inoxydable montée au-dessus le boulon de fixation pour les écrous de soudage et les douilles de distance. Il peut être facilement intégré dans les machines et s’adapte en un tournemain aux conditions ambiantes par simple apprentissage. Le détecteur reconnaît sans aucun problème tant les écrous de soudage que les douilles de stabilisation. Il se porte garant pour un cycle de fabrication sans défaut ni de logiciel, ni de programmation complexe ou d’autre électronique.

Select Country

MULTIPROX

Nederlands | Français

Turck worldwide