Transparence de pare-chocs

Chez Magna, fournisseur de composants automobiles, l’intégrateur de systèmes Sigma assure avec le système UHF RFID BL ident de Turck et son Middleware Graidware une transparence entière de la production de pare-chocs

L’intégrateur de systèmes Sigma Chemnitz GmbH de Saxe a prouvé conjointement avec Turck chez le fournisseur de composants automobiles Magna qu’avec la technique juste et le logiciel intelligent on peut maîtriser les solutions d’identification automatisées moyennant la technique UHF RFID, sans devoir installer des mesures de protection à la portée élevée. Des lectures fausses ("false reads") sont actuellement exclues par le client dans son usine de pare-chocs par une logique de logiciel intelligente.
  • The quality assurance and polishing workstations

L’intégrateur de systèmes de Saxe Sigma a réalisé pour magna Exteriors and Interiors (MEI), fournisseur de composants automobiles, une commande de production basée sur RFID. La technique RFID Turck utilisée dans la bande de fréquence séduit surtout par ses grandes portées.

Décision de la technologie UHF et RFID

Sur base des exigences complexes on utilisait dès le début la technologie UHF (Ultra High Frequency) pour bénéficier des avantages de la grande portée de lecture.Immédiatement après le moulage par injection, les pare-chocs sont marqués par des étiquettes électroniques RFID univoques et gérées dans le logiciel. Chaque pare-chocs peut alors être identifié et suivi univoquement dans l’ensemble du processus de production et de logistique.

Après le processus de peinture toutes les données de processus de l’installation de peinture sont liées au composant concerné. Chaque réservoir de stockage contiendra un seul type. Plusieurs lecteurs RFID détecteront et surveilleront le stockage correct dans le réservoir correct. Ces réservoirs de stockage avec un seul type resteront jusqu’à l’appel dans le magasin intermédiaire, où la position de stockage est automatiquement détectée et gérée.

A l’appel de production définitif les pare-chocs sont individuellement équipés de faisceaux de câbles, de détecteurs de distance, de phares antibrouillards etc. L’étiquette électronique RFID reprend ici la commande d’un serveur OPC, indique le pas de production en suspens, l’équipement etc. et charge le programme de machine correspond pour l’exécution des travaux de soudage ou de découpage. En cas d’un téléchargement erroné ou d’une sélection fausse d’une machine par l’opérateur celui-ci reçoit un message d’erreur. Après la confirmation explicite par l’opérateur la machine concernée peut démarrer. Ce procédé évite des fausses manœuvres et réduit le nombre de réclamations.

Portfolio étendu

Sigma a puisé à la gamme d’automatisation entière de Turck pour le projet. Commencé par les têtes d’écriture /de lecture UHF en trois formats : pour les portées plus courtes de maximalement 1,5 mètres Sigma utilisait le lecteur Q150. A d’autres distances on avait besoin de portées plus élevées, que le client avait réalisées par des têtes d’écriture/de lecture Q240. Quelques pas de processus particuliers nécessitaient l’utilisation de lecteurs UHF de taille la plus grande du type Q280. Ils atteignent des portées maximales de 5 mètres. Sauf la portée élevée le nombre de processus de lecture par unité de temps importait aussi dans ce projet. Pour la connexion au système, Sigma optait pour les passerelles robustes BL67 avec des modules E/S correspondants livrés également par Turck tels que les câbles de raccordement, les alimentation et les détecteurs.

Select Country

MULTIPROX

Nederlands | Français

Turck worldwide