Identification de la tête de fraisage par RFID

Par le système RFID BL ident de Turck, les fraises de capuchons d’électrodes de AEG SVS Schweißtechnik détectent de manière fiable la tête de fraisage correcte pour le capuchon d‘électrode

Comme expert d’accessoires pour les installations de soudage, AEG SVS Schweißtechnik à Mülheim est producteur de capuchons d’électrodes, de fraises de capuchons d’électrodes et de têtes de fraisage correspondantes. Afin d’assurer l’utilisation correcte de têtes de fraisage appropriées pour la géométrie de capuchons de soudage concernée, la société cherchait une solution d’identification fiable que Andres Bäker conjointement avec deux condisciples a développée dans le cadre de son travail de clôture comme ingénieur – avec le support de Turck.

  • La tête d’écriture jaune lit l’étiquette électronique dans la tête de fraisage pendant la rotation 

  • Le tag compact intégré est bien protégé dans la tête de fraisage

  • Surveillance de la tête de fraisage basée sur RFID pour fraiseur de capuchons de soudage

Un défi: reconnaissance de fraisage

AEG SVS Schweißtechnik est producteur non seulement de la technique de soudage propre, mais aussi de capuchons d’électrodes et de fraises de capuchons d’électrodes ainsi que de 200 différentes têtes de fraisage. Lorsqu’une fraise est équipée de la mauvaise fraise, ceci peut provoquer des interférences critiques dans les processus de production. Les têtes de fraisage se laissant reconnaître difficilement quant à la visibilité, AEG Schweißtechnik cherchait en 2010 une possibilité d’automatiser leur identification. L’entreprise s’adressait au collège de profession pour la technique et les médias à Mönchengladbach. Andres Bäker, à l’époque dans la phase finale de sa formation d’ingénieur, acceptait avec plaisir le défi dans le cadre de son travail de fin d’études en collaboration avec deux étudiants.

Collaboration productive

Avec l’aide de Turck, les techniciens futurs développaient avec le système RFID BL ident une solution qui reconnaît la tête de fraisage lors du serrage. Une tête d’écriture-de lecture de 18 mm de diamètre est montée en oblique au-dessus de la tête de fraisage. Celle-ci ne gêne pas la procédure de fraisage et se trouve néanmoins assez proche de l’étiquette électronique pour assurer l’identification malgré la rotation rapide. Les techniciens ont intégré l’étiquette électronique directement dans la tête de fraisage. Les étiquettes électroniques miniatures utilisées à cet effet ne sont que de 1 mm de hauteur et ont un diamètre de 7,5 millimètres. La mémoire de 128 byte est largement suffisante pour les applications d’identification de base. Le numéro d’identification à huit décades est à écrire sur l’étiquette électronique afin de pouvoir le reconnaître uniquement.

La tête d’écriture-de lecture est raccordée avec un disque E/S BL ident au système E/S BL20. La passerelle BL20 programmable avec Codesys reprend la commande de l’ensemble de l’application. Sauf l’identification, les techniciens ont également trouvé une solution de détection de la vitesse de rotation et du sens de rotation de la tête de fraisage. A cet effet, ils montaient deux détecteurs inductifs dans l’aspiration de copeaux qui détectent deux découpes dans la tête de fraisage. A l’aide d’une logique de commande correspondante le sens de rotation et la vitesse de rotation de la tête de fraisage sont déterminés à partir de l’impulsion de commutation. Si on monte la tête de fraisage fausse, une LED s’allume jaune et l’installation ne démarrera pas.

 

Select Country

MULTIPROX

Nederlands | Français

Turck worldwide